La prometteuse scaleup Nantaise EasyBroadcast, finaliste de l’édition 2018 de l’EIT Digital Challenge

l'EIT Digital Challenge

l'EIT Digital Challenge

Pour la cinquième année consécutive, l'EIT Digital Challenge réunit les meilleures scaleups dans le domaine de la deep-tech européennes afin d’accélérer leur croissance internationale. Ces 200 sociétés technologiques provenant de 24 pays européens relèvent le défi et mettent en compétition leurs technologies numériques dans le but de remporter l'ambitieux concours. Les 25 meilleures d'entre elles seront invitées à la finale à Bruxelles en octobre où un jury d'experts internationaux sélectionnera les lauréats.

La compétition se concentre sur les innovations deep-tech : des technologies de pointe qui sont conçues autour d'avancées scientifiques ou technologiques uniques, significativement différentes et souvent protégées ou difficiles à reproduire. Les candidats ont été invités à s’inscrire au concours parmi l'une des cinq catégories, stratégiquement définies par EIT Digital selon les grandes tendances digitales et le potentiel de leadership européen.

Dans chaque catégorie (Digital Infrastructure, Digital Industry, Digital Wellbeing, Digital Cities, Digital Finance), les deux meilleures sociétés bénéficieront d'une année complète d’accompagnement par l'EIT Digital Accelerator, d'une valeur de 50 000 euros. De plus, le gagnant de chaque catégorie recevra un prix en cash de 50 000 €.

Parmi les 25 finalistes européens, c’est la scaleup Française de Nantes, EasyBroadcast, qui se retrouve finaliste dans la catégorie Digital Infrastructure avec cinq autres scaleups européennes.

Créée en 2016 par Soufiane Rouibia la scaleup deep-tech édite un logiciel en mode Saas qui permet d'optimiser la bande passante consommée par les diffuseurs de contenus audio et vidéo en streaming (VOD, SVOD et services internet utilisant la vidéo).

EasyBroadcast propose une solution brevetée de streaming hybride de contenus audio et vidéo combinant un modèle client-serveur standard et un modèle de diffusion d’internaute à internaute (peer-to-peer). Chaque internaute peut ainsi agir comme un micro-serveur dès qu'il reçoit des segments de contenu vidéo ou audio. Les internautes sont sélectionnés intelligemment via des algorithmes de géolocalisation et de correspondance de qualité de service. De ce fait, un large public ne constitue plus un risque de saturation des serveurs du diffuseur de contenus mais plutôt un atout. Les coûts de bande passante peuvent ainsi être réduits jusqu'à 75% pour les contenus vidéo et jusqu'à 90% pour les contenus audios avec une meilleure qualité de service.

Pour le Challenge 2018, 25 finalistes de 11 pays européens différents ont été sélectionnés sur 200 candidatures. Les candidats ont en moyenne réalisé un chiffre d’affaires de 1.2 millions d’euros de chiffre d’affaires, ont déjà réalisé des levées de fonds de 4.2 millions d’euros dans l’année et comptent en moyenne, 38 employés. Ces sociétés sont des startups à maturité appelées scaleups.

Afin de développer davantage leur activité en Europe et au-delà, les équipes gagnantes bénéficieront du programme d’aide à la croissance avec l’EIT Digital Accelerator comptant au sein de son équipe 40 développeurs d'affaires expérimentés et des experts financiers opérant à partir de 13 villes à travers l'Europe ainsi que d’un hub dans la Silicon Valley.

Leur mission : soutenir les entreprises technologiques numériques européennes en aidant à sécuriser les clients cibles et à mobiliser des capitaux. Depuis 2012, l'accélérateur d’EIT Digital a soutenu plus de 270 startups et permis un investissement total de 400 millions d'euros dont plus de 90 millions d'euros générés par l’accélérateur. Le programme d’accélération a été classé 8ème parmi les 20 accélérateurs actifs dans le Global Accelerator Report 2016 de Gust.

© 2010-2018 EIT Digital IVZW. All rights reserved. Legal notice. Privacy Policy.